Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2016

Regards croisés

Hospitalités d'hier et d'aujourd'hui?

Regards pluriels sur le centre d'accueil de Cognin-les-Gorges (1977-1992)

Le centre d’accueil de réfugiés de Cognin les Gorges a accueilli de 1977 à 1992 près de 3 000 réfugiés du Sud-Est asiatique.  Cet accueil réussi, mais peu évoqué depuis, est l’objet de cette journée, résolument tournée sur la mémoire de cette expérience, ses enseignements pour aujourd'hui et la rencontre avec la culture asiatique.

Mercredi 2 novembre 2016

Au programme de la journée :

Grand Séchoir à Vinay

9h-12h : atelier cuisine au . Initiation à la cuisine traditionnelle laotienne par de jeunes laotiens et avec des produits venus de loin. Saveurs et savoir-faire à découvrir et partager ensemble, avec la compagnie Kham. Tout public à partir de 8 ans. (gratuit - résa indispensable au  04 76 36 36 10)

Salle des fêtes de Cognin-les-Gorges

kham.jpg16h-17h30 : Atelier danse : Découverte et pratique de la danse traditionnelle laotienne accompagnée par des danseurs laotiens de la compagnie Kham Tout public, de 7 à 77 ans ! Limité à 20 participants (gratuit - résa indispensable à l’ACCR : 04 76 36 09 74)

18h30 : Conférence dansée  Des démonstrations à des extraits de spectacle, de la tradition à la modernité, de l'Asie à Ici, cette conférence dansée nous plonge au cœur de danses laotiennes et hip hop, par la compagnie Kham avec 5 artistes laotiens, danseurs et musiciens (durée : 1h – PAF : 5€)

19h30 : Mise en bouche aux saveurs asiatiques

Pour des facilités d’organisation du buffet, merci de nous confirmer votre venue avant le 27 octobre. ACCR : 04 76 36 09 74    PAF : 5€

20h30 : Table ronde/rencontre  Les mémoires plurielles de cette expérience sont riches genocide cambodge isère.jpgd'enseignement, concernant l'hospitalité et les solidarités à l'œuvre, sans toutefois nier les difficultés inhérentes à la mise en place de ce genre de dispositif en milieu rural.

Interventions et échanges avec Olivier Cogne (Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, Musée Dauphinois), Jacques Barou (socio-anthropologue, laboratoire PACTE, Université de Grenoble), des témoins impliqués dans cette expérience. Discussion animée par Philippe Hanus (historien, spécialiste de l'accueil des populations migrantes). Entrée libre

Dans le cadre du Forum Traces et en prélude à la Biennale de Nord en Sud, les organisateurs (le Syndicat Mixte Pays du Sud Grésivaudan, la commune de Cognin-les-Gorges, l’Association de Coordination Culturelle du Royans et le Grand Séchoir) proposent de s’imprégner de ce qui s’est passé à Cognin-les-Gorges de 1977 en 1992, pour mieux comprendre notre présent.

Retrouvez tous es détails de cette journée sur le flyer

 

Les commentaires sont fermés.